lundi 17 avril 2006

En 2007, scootons hybride

Un scooter hybride au nom de code EV-X7, équipé d’un moteur électromagnétique baptisé SUMO (pour Super Motor), devrait être en vente pour 2100 dollars courant 2007 au Japon. La nature exacte de l’hybridation du moteur m’échappe encore («It combines permanent and electromagnets to form a variable inductance magnet with improved performance», explique le site Japan’s Corporate News).
Le scooter est de type «plug-in», c’est-à-dire qu’on le recharge en le branchant sur une prise de courant, comme un GSM. Le gros avantage des véhicules électriques «plug-in» est que leur batterie se recharge grâce à des centrales électriques au rendement optimal (85% pour une centrale à cogénération), alors que les quelques modèles de voitures hybrides aujourd’hui en vente rechargent leur batterie via le moteur thermique dont le rendement est médiocre (30% environ).
Un petit film dans lequel on peut voir rouler une version «moto» de l’EV-X7 se trouve ici. Ca a l’air assez révolutionnaire puisqu’Axle, la société tokyoïte qui a développé le prototype, annonce une autonomie de 180 kilomètres en une seule charge de 6 heures. Aux prix actuels de l’essence et de l’électricité au Japon, une recharge de la batterie revient à 80 yens selon Axle, contre 450 yens pour 4,5 litres d’essence permettant de parcourir la même distance. Rouler avec cette moto hybride reviendrait donc sept fois moins cher qu’avec le même véhicule carburant à l’essence. Le scooter qui devrait être commercialisé l’an prochain serait une version light de cette moto, vraisemblablement avec le même moteur un peu moins puissant.
De leur côté, les constructeurs Honda et Piaggio (père du cultissime Vespa) annoncent également des scooters hybrides «plug-in». Si leurs performances (en gros, 20% de consommation en moins) font pâle figure à côté de ce qu’annonce Axle, ils sont par contre nettement moins chers.

UPDATE 20/4:
Pour les japanophones, un sujet vidéo de 2 minutes diffusé sur TV Tokyo est disponible ici. Un représentant d’Axle Corp y montre des aimants particulièrement «collants» que la journaliste tente sans succès de séparer. Vraisemblablement des aimants contenant du néodyme, un métal que l’on allie avec le fer et le bore pour créer des aimants permanents particulièrement puissants.
Le moteur électromagnétique SUMO a une puissance de 2.5 kW, la batterie qui l’alimente est de type nickel-hydrogène (48V 70AH) et l’engin présenté à la presse fait tout de même 200 kg... Le constructeur ne précise pas combien pèsera la version light (scooter) qui devrait être commercialisée l’an prochain au Japon.
Rappelons qu’il s’agit ici d’un moteur hybride et non pas d’un véhicule hybride puisque cette moto ne comporte qu’un seul moteur. C’est un véhicule 100% électrique. La Toyota Prius, en revanche, est un véhicule hybride. Sous son capot, deux moteurs: un thermique (à essence) et un électrique (alimenté par une batterie NiMH).
Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur la motorisation des véhicules électriques, un PDF technique rédigé par deux ingénieurs du CNRS passe en revue les différents types de moteurs électriques utilisables, dont le moteur synchrone à aimants permanents (lire p.62). Le fichier a 10 ans mais les fondamentaux n’ont sans doute pas changé depuis...

4 commentaires:

JChris a dit...

excellente info…!

Christophe a dit...

Quelques commentaires en vracs :

1) Je doute qu'on puisse trouver ce scooter en Europe pour 2000€. Si c'est le cas cela sera un GROS succes mais je doute que
cela soit importé puisque les lobbies rodent...
Il n'y a qu'a voir les scooter chinois distribués à Carrefour en Belgique moins de 1000€ et non importé ( homologué ) en France ? La France a 2 gros fabricants de scooter : MBK et PSA...

2) La production électrique par cogénération doit représenter moins de 0.5% de la prod. electrique globale. Donc à moins de le charger avec une microcogé
domestique...la remarque de l'auteur sur les 85% est fausse. Dommage qu'il n'y ait
pas de centrale nucléaire en cogé...2 GW dans l'atmosphere par réacteur c'est un beau gachis...Qui a dit que le nucléaire ne participait pas au réchauffement ? ( du moins localement ...)

Nous avons débatu du sujet ici :
http://www.econologie.com/forums/viewtopic.php?p=22279

David a dit...

Ne partons pas perdants pour les scooters. Bien sûr les entreprises françaises veillent au grain et défendent ardemment leurs intérêts. Les Français viendront en acheter en Belgique s'ils y sont distribués, comme ils sont venus chercher des cigarettes quand les prix ont augmenté, ou comme ils vont s'approvisionner en huile végétale en Allemagne.
La cogénération ne représente pas 0,5% mais bien 4% de la production d'électricité en Belgique, soit 8 fois plus. Mais bon, c'est vrai que 4% ce n'est pas glorieux (la moyenne européenne est de 11%) et que la majorité (55%) du courant belge est d'origine nucléaire, dont les centrales ont apparemment un rendement de 20% environ seulement.

NEO a dit...

Kaneda's Motorcycle Concept Website:

http://www.negatendo.net/kmc/