samedi 23 septembre 2006

Google s’exécute

Ca y est. Depuis ce samedi matin vers 7h56, Google affiche sur sa page d’accueil belge Google.be le fameux jugement du tribunal de première instance de Bruxelles du 5 septembre 2006. Il s’agit d’un copié-collé indigeste, en petits caractères et sans retours à la ligne, mais il ne fallait pas en attendre plus du géant de Mountain View.

Absent à l’audience du 5 septembre du procès en référé intenté à son encontre par la société Copiepresse (représentant les éditeurs francophones et germanophones de la presse écrite belge), Google a notamment été condamné «à publier, de manière visible, claire et sans commentaire de sa part sur la home page de ‘google.be’ et de ‘news.google.be’, pendant une durée ininterrompue de 5 jours, l’intégralité du jugement (...) sous peine d’une astreinte de 500.000 € par jour de retard». L’entrée en vigueur de cette mesure étant fixée au lundi 18 septembre, l’addition à payer pour les cinq jours de la semaine qui vient de s’écouler se chiffre donc à 2,5 millions d’euros.

Question à 100 millions de francs belges: Copiepresse partagera-t-elle le gâteau avec les journalistes «lésés» (lire post précédent), pour lesquels elle prétend également se battre? Hier en effet, le tribunal correctionnel de Bruxelles a rejeté l’appel de Google qui refusait jusqu’ici de publier le jugement sur ses deux sites belges (d’où la publication de ce matin). Commentant cette victoire judiciaire hier après-midi, la secrétaire générale de Copiepresse a notamment déclaré: «J’espère que les journalistes se rendent compte que nous nous battons aussi pour eux». On verra dans les prochains jours si les journalistes du Soir, de la Libre et de la DH ont envie de la prendre au mot. A moins que ce combat anti-Google mette les rédactions elles-mêmes mal à l’aise, à l’instar de Renaud, grand manitou des sites du groupe IPM?

De leur côté, les internautes belges devront attendre jusqu’au matin du jeudi 28 septembre pour retrouver leur page d’accueil Google habituelle, vierge de tout jugement. L’affaire, elle, sera jugée sur le fond le 24 novembre prochain.

Bizarrement, à 10h01, soit plus de deux heures après la publication du jugement sur Google.be, le portail belge d’actualités News.Google.be n’affichait toujours pas le jugement. Ce fut finalement chose faite avant 11h20.

10 commentaires:

Anonyme a dit...

Le jugement est tout en bas de la page, pas super visible mais il y est :-)

Maintenant pour dnéiocher une page en .be va falloir penser à utiliser l'excellent moteur de Yahoo.

Anonyme a dit...

Google devient politiquement et humainement gênant. Mais quels arguments pour Yahoo, autre star du même monde?

David a dit...

@anonyme1: merci pour l'heure, j'ai adapté. Cela fait 8 ans que Google est ma page d'accueil, c'est effectivement l'occasion de tester Yahoo...

@anonyme2: je connais mal Yahoo. Côté info, dans leur cas c'est différent: ils ont signé des deals avec AP, AFP et Reuters; ils ne diffusent que des dépêches brutes, pas des articles (même si parfois la différence est minime). Cela dit, ils ont également signé un pacte odieux avec la Chine...

Anonyme a dit...

Yahoo s'est fortement amélioré ces dernières années, je vous invite à visiter l'excellent http://aixtal.blogspot.com/ la rubrique 'Billets les plus lu' est déjà fort instructive sur les performances des deux stars de la recherche.

Si vous avez la bonne idée d'utiliser firefox https://addons.mozilla.org/firefox/743/ est un must pour vos recherche.

Et merci pour votre Blog, il est fort intéressant.

Eric Schmidt a dit...

est-ce que the mole et renaud hermal pourraient nous donner prochainement la température de leur rédaction?

David a dit...

@ l'anonyme de 18h20:
est-ce suite à l'affaire GoogleNews vs Copiepresse? Toujours est-il que le lien vers cette extension est actuellement inaccessible: «Le serveur à l'adresse addons.mozilla.org met trop de temps à répondre.» Grâce au cache j'apprends que:
"CustomizeGoogle is a Firefox extension that enhance Google search results by adding extra information (like links to Yahoo, Ask Jeeves, MSN etc) and removing unwanted information (like ads and spam). All features are optional and easily configured from the options menu. View a short introduction movie at www.customizegoogle.com"
Pratique et utile en effet...

@ CEO de Google:
bonne idée. A ma connaissance, seul Le Monde a éditorialisé sur le sujet. Edito sans signature, donc qui engage (théoriquement) la rédaction: http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-651865,36-814419,0.html

@ tous les commentateurs anonymes de ce blog:
bon, les gars (et les filles, car j'espère quand même que la blogosphère n'est pas qu'un nuage virtuel de testostérone) vous pourriez pas taper votre prénom voire un pseudo si vous pensez être le (la) seul(e) au monde affublé(e) dudit prénom? Ne serait-ce que pour me faciliter la tâche en vous répondant. Merci :-)

Vian a dit...

Allez, un effort, je suis âne onym 11h20 et 18h20. :-)

Le serveur mozilla a parfois des soubresauts, j'aurais du renseigner directement www.CustomizeGoogle.com

Pour ce qui est de l'actualité, http://www.wikio.fr/search=lesoir (hé copiepresse une cible pour vous) s'améliore de jour en jour.

Il n'y a pas de moteur de recherche universel, selon le media, le thème, le pays il faut jongler avec l'un ou l'autre.

Une bonne petite liste : http://www.internettutorials.net/choose.html

Bonne soirée.

David a dit...

merci pour ces liens instructifs, cher boris violan ;-)
et bonne soirée...

Anonyme a dit...

J'ai en effet quelques doutes sur le fait que Copiepresse se batte "pour les journalistes". Ca se saurait... surtout chez ceux - ils sont nombreux - qui ont été contraints d'abandonner leurs droits d'auteur contre peanuts.
Mais on le saura bientôt : quand Copiepresse aura négocié un accord avec Google (comme ailleurs) ou quand elle aura gagné son procès.
"Son procès" ? Et si les auteurs-journalistes, avec leur société de gestion, la SAJ, intervenaient aussi ? C'est peut-être possible. Mais est-ce opportun ?
Et on demanderait quoi ? Un Euro moral ? Un million d'Euros (immoral) ? Parce que Google fait des hyper liens ? Pffft ! Parce qu'il y a des principes ? Hmmmmm !
Ici, à la SAJ, on y réfléchit encore pendant quelques jours et vos commentaires sur plein de blogs nous passionnent et nous aident.
Merci. Sincèrement. (Et c'est pas de la pub déguisée qu'on se fait.) Donc n'hésitez pas à dire ce que vous en pensez...
Alain Guillaume
(directeur général de la SAJ s'il vous plaît !)
;-)

David a dit...

bonjour et merci de faire irruption dans ce mini-débat aux maxis-enjeux (quoique... le vrai débat est à mon sens celui du financement de la presse en démocratie).
Emboîter le pas de Copiepresse serait à mon humble sens une grave erreur. Accessoirement, vous mangeriez votre parole ;-)
Ce qu'il faudrait peut-être (débattons-en, je jette une bouteille à la mer), c'est l'équivalent d'un "arrêt Bosman" de la presse, rendant aux journalistes auxquels elle a été confisquée leur liberté de décider eux-mêmes, individuellement, où sont "transférées" leurs oeuvres. Ensuite, les licences Creative Commons présentent toute la gamme des positions possibles, me semble-t-il, pour contenter chacun, y compris ceux qui veulent faire du sur place.
Quant à provoquer cet "arrêt Bosman"... la balle est dans votre camp, non? ;-)