mardi 2 juin 2009

Quand des supporters wallons entonnent les slogans de l’extrême-droite flamande



On se souvient des chants footballistiques très fins «les Wallons c’est du caca» et «les Wallons sont pédophiles», scandés il y a quelques mois par des supporters flamands fort «inspirés» lors des matches Tubize-Genk et Virton-Antwerp.

Cette fois, ce sont des supporters wallons qui s’illustrent en versant une nouvelle louche d’huile sur le feu communautaire.

En déplacement à Tienen (Tirlemont) le 26 avril dernier, les supporters du RFC Liégeois ont entonné en chœur «Les Wallons ne travaillent pas (...), et les Flamands travaillent pour nous!». Mettant en «musique» le fond de commerce anti-wallon du Vlaams Belang ou de la N-VA — laquelle soutenait déjà les premiers dérapages à connotations racistes des cops flamingants.

Est-ce parce qu’ils furent battus 4-1? Toujours est-il que les supporters du RFC Liégeois sont passés maîtres dans la provocation vicieuse («OK, tu gagnes aujourd’hui, mais je te rappelle mon gars que c’est toi qui paie mon chômage et mes factures, et je t’emm...»). Provocation minable qui en dit long sur l’état de l’orgueil wallon en 2009.

Selon la Banque nationale de Belgique, la Wallonie reçoit 5,8 milliards d’euros par an de la Flandre grâce aux transferts financiers entre Régions. Une solidarité nord-sud qui répond à celle — sud-nord — qui prévalût des décennies durant jusqu’aux années 80.

9 commentaires:

Anonyme a dit...

Hello infatiguable observateur de la chose politique ,

bon, juste une petite remarque ; il faut savoir que les supporters sang et marine entonnent ce chant contre-provocateur +/- à chaque fois que le grand FC Liège rencontre un club du nord, aussi bien cas de victoire que de défaite ! Donc il ne s'agit pas d'un chant frustré suite à une contre-performance.

Par ailleurs, je ne trouve pas que ce soit une attitude ridicule. En effet, face aux provocations flamandes, la réaction normale serait de hausser le ton et s'énerver.

Face à la caricature flamande, les supporters liégeois (les vrais, pas ceux du Standard ;-), répondent par un humour féroce qui n'a pas d'opposabilité. Face à ces chants, les flamands ne peuvent plus rien répondre : ils restent bouche bée et c'est là que c'est drôle.

Bonne semaine

Nicolas Caeymaex

David a dit...

"Donc il ne s'agit pas d'un chant frustré suite à une contre-performance":
Désolé Nicolas d'avoir sous-entendu que le goût amer de la défaite aurait pu être à l'origine de ce malheureux dérapage. Ils n'ont aucune excuse en fait... :-)

Anonyme a dit...

ce chant est une injure à l'intelligence des Wallons et des Flamands. Honte au FC Liège!

Egfn a dit...

Les supporters du RFCL utilisent simplement le second degré pour contrer les insultes flamandes, rien de plus...
Plutôt que de lancer également des insultes, ils utilisent l'auto-dérision comme arme. Perso, je ne vois pas où est le problème.

Sachez également que le RFCL compte parmi ses supporters les plus acharnés un grand nombre de flamands, et notamment de nombreux supporters du Cercle de Bruges...

Davor Mihailovic a dit...

Il s'agit de chants ironiques lances par une franche de supporters qui contrairement a ce que cet article pourrait laisser préjuger, ne sont ni nécessairement wallons, ni chômeurs, mais belges, voire principautaires, et bien portants.

Anonyme a dit...

L'auteur de cette brillante analyse politique est-il réellement journaliste? Rarement vu aussi peu de finesse et d'intelligence pour commenter ce qui n'est que du second degré dans un pays surréaliste. Pour lutter contre l'extrême droite flamande peut-être faut-il être aussi bête qu'eux et brandir des symboles nationalistes? Liège est anifasciste et ceci est notre réponse à la surenchère nationaliste flamande. C'est probablement trop fin pour l'élite médiatique incarnée par ce blog?

Anonyme a dit...

N est t il pas plus marrant de repondre par l auto derision que de crier au balcon du palais des princes eveques des prococations vias a vis d anderlecht (http://www.youtube.com/watch?v=DaPRq6Tt9E4&feature=related) ou de provoquer d autre joueurs dans les vestiaires (http://www.youtube.com/watch?v=DwZDsj8eRIk&NR=1).

Anonyme a dit...

Ce "journaliste" n'a strictement RIEN compris au second degré du message lancé par les supporters sang et marine.
Il est incroyable de constater un tel manque de discernement !
Dans ce cas précis, ce n'est pas le niveau de la Wallonie qui est le plus à plaindre mais bien celui de votre corporation.

Anonyme a dit...

L'ironie, ça vous dis quelque chose?